Nature ou avec des faces diverses et variées, Naan est le pain à la mode à New Delhi. Issu d’une préparation minutieuse à 400°C, c’est un petit pain à base de farine et qui prendre la forme de galettes ou, pour les Français, d’une pâte à pizza.  C’est une véritable tradition que d’en consommer pour les Indiens et un véritable must pour les Français.

De nouvelles versions qui ont vu le jour en France

 Si les chefs indiens ont déjà eu l’habitude de farcir leurs Nans de légumes ou de viande ou encore d’ails, de nouvelles versions viennent s’ajouter à la liste. Contrairement aux idées reçues, elles ne sont pas apparues en Inde, mais bien en France. Ce sont entre autres les « Cheese naan ». Des petits pains fourrés à la Vache qui rit, au stilton ou encore aux fromages bleus de Grande-Bretagne : à chacun ses envies.

Pour aller plus loin, certains chefs indiens se réapproprient la recette de leur Naan en y ajoutant de nouvelles saveurs : du lait caillé, ou même du tofu. Ce qui leur donne davantage d’authenticité, mais ne les rend pas plus pratique pour autant. Raison pour laquelle d’ailleurs, certains préfèrent encore aujourd’hui les Chapati. Ces galettes d’eau, de farine et de sel servent à la fois de cuillère pour manger et sont savoureuses. Elles remplacent aisément les féculents comme le riz pendant un repas.

Le Samosa : le must des spécialités indiens

Malgré tout, le Samosa reste le must des spécialités indiennes. Il est prisé aussi bien en occident que dans le pays. Selon les experts, c’est « l’équivalent du croissant français ». Il s’invite aussi bien dans les gouters de 4 heures que pour les apéros, voire pour se remplir la panse à n’importe quelle heure de la journée.

Les recettes varient toutefois en fonction des régions. On apprécie notamment cette du Nord du pays avec sa pâte brisée croustillante et sa face en pommes de terre et petits poids. Pour les gourmands, il y a aussi la recette du Sud qui utilise une face à la viande ou au poisson.